ISO 9001 : Zoom sur les coûts de non qualité

ISO 9001 : Zoom sur les coûts de non qualité

Question : que fait gagner une certification ?

Les coûts de la non-qualité (CNQ) sont les pertes résultant des non-conformités internes et externes à l’organisme. Ils font partie des coûts d'obtention de la qualité.

On distingue les coûts de non-qualité internes exposés avant que le produit ne quitte l'entreprise (rebuts, production de réparation ou de remplacement, etc.) et les coûts de non-qualité externes qui interviennent après que le produit ait quitté l'entreprise (traitement des réclamations, interventions chez le client, remplacement du produit, nouveaux frais de transport, pénalités et/ou dommages-intérêts, etc.).

Les coûts de non-qualité peuvent comprendre aussi des éléments plus difficiles à chiffrer : en interne (démotivation du personnel, etc.) ou en externe (mécontentement des clients, pouvant entraîner une détérioration de l'image du produit ou de l'entreprise et des pertes de clientèle).

Ces coûts représentent une part non négligeable du chiffre d'affaires des entreprises : probablement bien plus de 5%, selon une enquête de l'AFNOR auprès des entreprises françaises en 2017. Cette étude montre que ces coûts sont encore mal identifiés, surtout dans les petites entreprises ; quand ils sont identifiés, les mesures pour améliorer la situation sont insuffisantes. La diminution de ces coûts représente un gisement important d'amélioration de la productivité et du résultat de l'entreprise.




Pour plus d’information sur ce sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec notre Gérant :
Jacques Perrin au 06 29 36 84 94, nous sommes là pour vous aider et vous accompagner…


Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !