De l'impact de la RSE sur le management de la qualité....

De l'impact de la RSE sur le management de la qualité....

En 2010, dix ans déjà… l’organisation internationale de normalisation publie l’ISO 26 000 ; c’est à dire le référentiel destiné aux entreprises et aux organisations qui s’engagent à fonctionner de manière socialement responsable.

En octobre 2015, la même organisation internationale de normalisation publie l’ISO 9001 : 2015… Il s’agit là d’une énième version de ce référentiel qualité après celles de 1987, 1994,  2000 et 2008. D’aucuns ont jugé assez sévèrement les apports de ce nouveau référentiel, les qualifiant de minimes …Notre point de vue est tout autre, car de fait, ce référentiel, au-delà du simple respect des exigences, et donc de la quête de conformité, positionne clairement les organisations sur deux concepts clés à savoir : la pertinence (ce qui a du sens) et l’efficacité (l’atteinte des objectifs)…

De plus, cette version intègre d’autres apports, avec notamment la réalisation d’un diagnostic (analyse des enjeux internes / externes) ainsi que l’analyse des besoins et attentes des  parties intéressées pertinentes, ce dernier concept nous arrivant directement de la RSE…

L’iso 9000 définit une partie intéressée comme toute « entité » (personnes physiques, morales, organisations, …) qui a un pouvoir d’influence sur notre entreprise ou  qui est influencé par notre entreprise… On notera que dans bien des cas ces influences sont croisées… on débouche alors sur un « partenariat »… Plus globalement, cette approche permet à l’entreprise d’être totalement « connectée » à son environnement, et donc de mieux le maitriser… Ce qui est gage, pour ne pas dire une assurance de pérennité…

Plusieurs outils permettent de connaître les besoins (ce qui est demandé) et les attentes (ce qui est attendu mais pas nécessairement formulé) de ces parties intéressées. Pour les collaborateurs, par exemple, les entreprises organisent des entretiens individuels, des enquêtes,… Certaines entreprises utilisent l’outil PESTEL (schéma ci-après)… outil qui effectivement  permet une véritable prise de recul…


Les temps changent, le management de la qualité aussi, et parfois induit lui-même  ce changement…avec à la clé de nouveaux leviers de performance !

Pour Plus d’informations : n’hésitez pas à prendre contact avec notre Gérant :  Jacques Perrin au  06 29 36 84 94, nous sommes là pour vous aider et vous accompagner


























Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !