Management environnemental (Iso 14001) ... Zoom sur la filière

Management environnemental (Iso 14001) ... Zoom sur la filière "déchets"

Assez traditionnellement, la démarche environnementale s’oriente sur deux axes :
-    La consommation de ressources qui a pour conséquence un appauvrissement du milieu naturel
-    La pollution de ce  même milieu, notamment du fait de la production de déchets

La production annuelle de déchets en France représente 326 millions de tonnes (source ADEME) répartis de la façon suivante : activité du  BTP (224 Mt), activité économique et associée (66,1 Mt), ménages (31,7 Mt), collectivités (4,2 Mt).

La filière de récupération de ces déchets représente plus de 110 000 emplois, soit près de 25% des emplois du secteur de l’environnement (source INSEE) répartis comme suit :  45 % des postes destinés à la collecte,  31 % à la récupération et 24%  à l’élimination.

Contrairement aux croyances « d’un autre temps », le « déchet » n’est pas quelque chose de « sale » dont il ne reste plus rien à tirer et  qui nécessite donc que l’on s’en débarrasse… Dans une démarche initiée à l’issue  de la période « dite » des  « trente glorieuses », la gestion des déchets devient synonyme de création de valeur ;  et donc de richesse. La gestion des ressources de la planète devient « circulaire », grâce à la « réutilisation », au « recyclage » et à la « valorisation » des déchets. Seuls les déchets ultimes, ceux que l’on ne sait pas (encore) valoriser, doivent être stockés et éliminés.

Cette nouvelle perspective est maintenant soutenue par des textes et des règlementations qui définissent les objectifs en terme de collecte et de recyclage… Ces textes ont pour conséquence l’apparition de filières communes, à l’Europe, à un pays ou une profession. En effet, le BTP, plus gros pourvoyeur de déchets, aura lui aussi sa filière dédiée à partir du 1er janvier 2022…

 La complexité du secteur des déchets, du point de vue de sa structuration comme de celui des risques auxquels il expose ses salariés, a des conséquences en matière de sécurité au travail. Les chiffres de sinistralité sont là pour le prouver. La collecte et le recyclage présentent des taux d’accidents du travail élevés. En2018, avec un indice de fréquence respectivement de 67,9 et 80,1 pour 1000 salariés (en deçà des chiffres du BTP)…

Comme vous le voyez, le chantier de la collecte et du recyclage des déchets n’en est encore  qu’à ses débuts…

Pour plus d’information : n’hésitez pas à prendre contact avec notre Gérant :  Jacques Perrin au  06 29 36 84 94, nous sommes là pour vous aider et vous accompagner

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !